Le pur-sang Arabe


Un cheval princier...

Tous les chefs d'Etat depuis les pharaons ont loué ses qualités. Marengo, le cheval favoris de Napoléon, était un magnifique pur-sang Arabe. L'empereur était médiocre cavalier, mais il avait une passion pour ces animaux. Il y a décidé que le haras de Saint-Cloud serait consacré a leur élevage et que le plus beau étalons seraientcroisés avec d'autres races pour améliorer les qualités.

 

...Pour chevaucher le vent

Durant des siécles, le pur-sang Arabe a partagé la vie des normades du désert. Il a développé a leur contact une intéligence fine et comunique facilement avec l'homme. C'est une monture particuliérement brillante dans les compétitions d'endurance. La pureté de ses formes et se grâce ont valu au pur-sang Arabe les surnom de gazelle ou de lévrier du désert. Les allures des pur-sang Arabes sont si parfaites qu'ils semblent ne jamais toucher terre. Une légende raconte qu'ils sont nés du zéphyr, un vent trés doux. Appelés asils, ils sont classés en trois lignées principales dont les autres sont issues: les Kouhaylans, chevaux de guerre; les Saqlaouis, réputés les plus beaux; et les Mouniqis, taillés pour la course.

 

Caractéristique

  • Taille: de 1,44 m a 1,52 m au garrot
  • Robe: baie, alezane ou grise.

Le pur-sang Arabe a sans doute été introduit en France au VIIIe siécle, au moment de la bataille de Poitiers contre les Arabes.

 







Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×